Manu Chao à St - Brévin : 44 = BZH

Publié le par korrigans naonedis


Korriganesque : Merci manu d'avoir fait bouger la côte nantaise comme à l'ancienne avec la mano Negra !

Et cool pour le Gwen Ha Du brandit plusieurs fois pendant le concert !


Pogo à volonté , en ayant perdu chaussure , casquette et^presque le treillis , manu nous aura bien fait triper , merci manu et ta troupe !


44= BZH






5 000 personnes acclament Manu Chao à Saint-Brevin



Manu Chao a un deuxième don. Celui de redonner le sourire et la bonne humeur aux personnes. : Photo Nathalie Bourreau

Le concert de Manu Chao a attiré hier au parc du Pointeau de Saint-Brevin plus de 5 000 personnes. Le public, enthousiaste, s'est balancé au rythme de la musique survitaminée du chanteur.



21 h 33. Les musiciens du Radio Bemba entrent en scène. La musique, entraînante, commence son rythme chaloupé. Le grand homme... minuscule sur cette scène immense, entre en scène. Une incroyable clameur s'échappe alors. Comme un seul homme, la masse humaine de 5 000 personnes salue Manu Chao.

Un public à l'unisson

Commence alors un show exceptionnel de l'ex-chanteur de la Mano Negra. Âgé de 47 ans, le globe-rocker, en tournée mondiale, fait la démonstration de son incroyable énergie. Muni de son inséparable guitare, vêtu d'un tee-shirt rendant honneur à l'Afrique, l'artiste ne cesse de bondir, de taper dans ses mains.

Ambiance surchauffée

Le public est à l'unisson. Car Manu Chao a un don. Envoûtante, sa musique électrise la foule. Dans une ambiance surchauffée, les spectateurs, serrés les uns contre les autres, bougent, dansent, frappent dans leurs mains, entonnent avec le chanteur ses plus grands classiques. Tout cela dans une ferveur incroyable.

Lorsque le chanteur, très engagé à gauche et qui se dit lui-même plus citoyen que chanteur, dénonce « le plus grand terroriste de la planète », à savoir le président Bush, le public siffle, montrant son approbation.

Loin de la politique, l'ambiance était bonne enfant parmi les 5 000 heureux détenteurs du précieux sésame. Car Manu Chao a un deuxième don. Celui de redonner le sourire et la bonne humeur aux personnes. Alors, Manu Chao comme traitement contre les dépressions ? Les 5 000 spectateurs présents hier soir au parc du Pointeau n'en doutent pas.

François-Xavier Rigaud

 

 

 

Presse-Océan

Publié dans Vidéos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article